Malgré un match nul satisfaisant qui ne peut pas d'un point de vue comptable être considéré comme une bonne performance, les brestois ont enchaîné deux bons résultats: le récent match nul contre Troyes (1-1) et la victoire au Havre (0-1). Mais face à une avalanche de blessures et suspensions, Alex Dupont doit cogiter pour aligner le meilleur onze de départ et réussir à faire enchaîner son équipe avec un onze inédit, privé de son goléador qui n'est autre que Nicolas Verdier (6 buts).

Des bouleversements

Des suspendus (Alphonse, Dernis, Grougi et Verdier), des blessés (Ayité, Lesoimier, Martial,  Moimbé et Traoré) mais heureusement des retours de blessure pour Mendy notamment mais aussi pour Khaled et des un retour de suspension: celui de Falette. Mais tout de même 9 absents dont certains cadres. La composition probable en présicions: Thébaux gardera les cages même s'il est un peu fautif sur le but contre Troyes, Mendy retrouve une place à la droite de la défense et Makonda garde la sienne à gauche. Pour ne pas tout chambouler, Alex Dupont a confirmé qu'il gardait sa charnière, du moins en partie avec Lejeuneet en ajoutant Falette. Au milieu, où le trio Ramaré-Guidilye-Perez est conforté grâce à de bonnes performances. Sur l'aile gauche, c'est Pandor qui jouera, pourtant auteur de performances en deça de son début de saison et à droite, c'est la surprise: la latéral droit Coulibaly monte d'un cran après un énorme match contre les aubois. Et en pointe, nouvelle surprise, Abel Khaled sera testé en tant qu'attaquant de pointe. Une future révélation ou simple alternative ?

Des places pour les jeunes

Stade Brestois 29 4-2-3-1 football formation

Les 16 pour Arles-Avignon - Brest:

Thébaux, Hartock - Coulibaly, Mendy, Falette, Makonda, Chardonnet, Lejeune, Pandor, Auras, Perez, Ramaré, Guidileye, Rousseau, Lebacle, Khaled. Entraîneur: A. Dupont.

Choix du coach: Kervestin, Dieng, Julien, Ferradj.

Sur le banc contre Troyes, prenaient place trois jeunes joueurs de la réserve de CFA 2: le défenseur Brendan Chardonnet (une apparition en Ligue 1), le milieu offensif Victor Rousseau (une apparition en Ligue 2) et l'ailier Jordan Lebacle (deux apparitions en Ligue 2). Au cours de leurs entrées en jeu, il n'a pas fallu beaucoup de temps pour observer avec surprise que ces jeunes joueurs fougueux sont extrêmement motivés et auront leur mot à dire cette saison. André Auas (photo) à aussi fait sa première en Ligue 2 après 8 rencontre jouées en Ligue 1 l'an passé. C'est aussi ça la Ligue 2, de quoi anticiper la saison prochaine, vraisemblablement une nouvelle saison de Ligue 2, avec des jeunes qui signeront surement pro cet été car 17 joueurs sont en fin de contrat en juin 2014. Et tout cela viendrait parfaitement symboliser la livraison du centre de formation de Pen Helen, prévu pour début 2015. Des jeunes qui correspondent parfaitement à la mentalité locale comme me l'avait confié l'ancien brestois Eric Sitruk au sujet de Lebacle et qui plaisent donc aux supporters. Supporters de moins en moins présents (5721), un lundi certes, mais les résultats et le classement (une douzième place honnête) y sont certainement pour quelque chose. Le match contre Arles- Avignon, c'est demain à 20 heures au Parc des sports où les supporters qui se déplacent entendent bien ramener un point au minimum. Plus si affinités avec une victoire pour véritablement avoir un rôle à jouer dans la première partie de tableau.

Arles-Avignon vs Stade Brestois 29, vendredri soir à 20h sur le canal de Bein Sport 2, au parc des sports d'Avignon. Live à suivre sur la page supporters Ici c'est Brest !