Crédit Photo: Olivier Vigouroux

Brest a bien réagi après le lourd revers contre Metz (0-3) contre une équipe havraise qui a maîtrisé son sujet tout au long du match. Mais les brestois bien que fragiles derrière ont été les plus prompts pour battre Zacharie Boucher par l'intermédiaire de Nicolas Verdier, déjà auteur de son cinquième but. Alex Dupont ne s'est pas trompé sur le choix de son buteur. Auteurs de bons mouvements par intermittence, les brestois ont d'abord manqué de réalisme devant le but où la finition a pêché. Puis peu à peu, des séquences de jeu à une touche de balle ont perturbé le doyen du football français au point d'ouvrir le score. Sur une passe de Lesoimier, Verdier décoche une frappe limpide du gauche à ras-de-terre et offre les trois points de la victoire à sa nouvelle équipe. Le Havre, à la fin du match, a poussé mais Alexis Thébaux a su rester vigilants pour repousser avec brio tous les assauts des ciel et marine. La satisfaction se situe à niveau comptable: Brest est à une place de la première partie de tableau. Mauvaise nouvelle, Geoffrey Dernis et Nicolas Verdier seront suspendus dans quinze jours contre Arles-Avignon. L'occasion de voir surement le jeune et talentueux Lebacle devant. Les retours de Ramaré et de Coulibaly ont, comme on s'y attendait, amené de la stabilité à cette équipe qui tanguait vers le bas de classement. Brest s'est relancé et devra confirmer lundi soir, 20h30 contre Troyes à domicile. Belle affiche en perspective. Mention spéciale aux supporters qui ont fait le déplacement au Havre, Ici c'est Brest !